CNRS : Centre National de la recherche scientifique
Le CNRS Annuaires Accueil CNRS Autres sites CNRS
Accueil > En images > 10/11/14 - Journée Communication ANR Biomango
  • 5h30 du matin. L’équipée se prépare sur le degrad de Sinnamary.

  • En arrivant à l’embouchure du Sinnamary, il faut attendre la marée basse, que la mer découvre le banc de vase.

  • L’animateur Jamy (Le Monde de Jamy, France 3) et Emma Michaud, chef de mission Biomango patientent à l’ombre.

  • Marée basse : les choses sérieuses commencent par des carottages de vase. Emma Michaud et Antoine Gardel (CNRS Guyane) sont à la manœuvre.

  • Pendant ce temps, Adélaïde Aschenbroich, doctorante du programme Biomango, prend en charge un groupe d’enseignants au milieu des Avicenias.

  • Atelier "crabes" pour les enseignants : préparation de la résine pour réaliser les moulages de terriers.

  • Moulage des terriers.

  • Les enseignants s’essayent à la filtration d’eau de mer particulièrement turbide.

  • Atelier carottage pour comprendre l’organisation verticale des couches de vase.

  • Un enseignant réalise un tamis dans un chenal pour évaluer la microfaune.

  • Plus à l’ouest, l’équipe de tournage se lance dans une séquence en bordure de banc.

  • Emma Michaud et Jamy Gourmaud, comme au milieu de nulle part.

  • Les bancs de vase sont sillonnés de chenaux ou circule une eau boueuse, toutefois utile pour se nettoyer des agrégats collants.

  • Les enseignants sont initiés au prélèvement de biofilms, dont la composition biologique et chimique sera étudiée.

  • Il faut faire preuve de méticulosité pour ne pas polluer les échantillons.

  • Atelier biofilms.

  • C’est le moment de démouler les terriers de crabes. Celui-ci a été moulé la veille par Adélaïde, laissant le temps à la résine de bien prendre pour un meilleur rendu de la complexité architecturale du terrier.

  • Le terrier est pourvu d’un dense réseau de galeries qui promet un long travail d’extraction. Toute l’équipe s’active, sous l’œil de la caméra.

  • Le terrier se dévoile peu à peu. Les galeries peuvent s’étendre sur près de 2 mètres

  • A présent démoulé, le terrier doit être transporté délicatement jusqu’au bateau. Un long voyage le ramènera à Brest ou sa structure sera analysée sous toutes les coutures.

  • Par leurs terriers, les crabes ont un rôle important dans l’oxygénation des couches de vase et la productivité de l’écosystème de mangrove qui s’enracine sur le banc.

  • Photo de groupe, avec une partie des 17 participants à cette journée dédiée à la communication et la médiation des sciences du programme Biomango.

  • Le tournage s’est poursuivi le lendemain. Autour de cet ancien sémaphore aujourd’hui isolé au milieu du fleuve, Antoine Gardel rappelle qu’au cours des siècles derniers, le trait de côte s’est considérablement modifié à Sinnamary avec l’installation de plusieurs kilomètres de mangroves.

  • En remontant le fleuve, on rencontre le palétuvier Rhizophora, reconnaissable à ses racines-échasses. La diversité des palétuviers est faible en Guyane, avec seulement 4 espèces recensées, dont les deux ultra-dominantes Avicenia et Rhizophora.