CNRS : Centre National de la recherche scientifique
Le CNRS Annuaires Accueil CNRS Autres sites CNRS
Accueil > En images > 24/09/15 - Pariacabo, labo de la Wood connection.
  • Vue du hangar des machines de découpe du laboratoire des Sciences du Bois.

  • Analyse des cernes de croissance sur une rondelle de Cèdre Sam Cordia alliodura. Du fait de l’absence de saisons marquées comme en milieu tempéré, les cernes des bois tropicaux ne permettent pas toujours de définir leur l’âge.

  • Bois ronds étudiés par Clémence Ogeron dans sa thèse.

  • Préparation en étuve d’échantillons de bois en vue de la mesure en laboratoire de leur stabilité dimensionnelle - Echantillons manipulés par Bruno Clair.

  • Coupes de bois colorés à la safranine/bleu astra et montées entre lame et lamelle pour être observées sous microscope.

  • Echantillon de bois inclus dans une résine pour être coupé en section fine de 1 micromètre d’épaisseur, en vue de son observation sous microscope.

  • Installés au cœur de la xylothèque, Bruno Clair et deux étudiantes observent la structure d’un échantillon de bois au microscope.

  • Remarquable charpente d’un carbet palikur, réalisée en bois ronds, de ceux étudiés par Clémence Ogeron dans le cadre de sa thèse.

  • Une serre sur la campus agronomique de Kourou, où sont alignés des plants intégrés dans les protocoles d’étude de biomécanique.

  • Des tiges de Simarouba sont tuteurées inclinées pour stimuler la production de bois de tension nécessaire à leur redressement.

  • Jeunes pousses de Laetia procura dédiées à des études en biomécanique.

  • Contrôle des plantations-test en serre sur le campus agronomique de Kourou.

  • Au laboratoire, prélèvement de cambium sur des jeunes tiges de Simarouba en vue d’analyser les gènes exprimés pendant la production de bois de tension.

  • Mesure de l’état de tension du bois d’un Cacao Rivière Pachira aquatica, sur les berges du fleuve Kourou.

  • Estimation de l’état de tension du bois sous écorce dans l’arbre sur pied, par la mesure de la déformation consécutive à une découpe.

  • Jauges de déformation collées sur le bois (sous écorce) d’un Laetia procura en vue de mesurer sur le terrain l’état de tension d’un bois en périphérie du tronc.

  • Mesures des contraintes de tension d’un Laetia procera en forêt guyanaise.

  • Transposition in natura d’un laboratoire de recherche, carbet IRD sur la piste de Saint-Elie (Sinnamary). L’observation porte ici sur la structure du bois sur des coupes microscopiques.